Le jeu sans ballon. Voilà un sujet à la fois complexe et extrêmement enrichissant. Le football se joue à 11 contre 11 avec uniquement un seul ballon. Par conséquent, un joueur passe plus de temps sans ballon qu’avec ce dernier et pourtant il joue ! Découvrez l’introduction du prochain programme d’entrainement U14-U15 élaboré par M.Ricoul et disponible sur le site.

A la recherche de séance d’entrainement U14-U15

programme d'entrainement u14-u15

Le jeu sans ballon

Durant mon parcours j’ai été fortement influencé par la philosophie nantaise. Le fameux « jeu à la nantaise » reposait sur des principes de jeu identifiés avec le jeu sans ballon comme fil conducteur.

Plusieurs coachs renommés ont travaillé ou travaillent encore sur cette notion de jeu sans ballon : Messieurs SUAUDEAU, DENOUEIX, GOURCUFF, GUARDIOLA et beaucoup d’autres… Tous sont unanimes pour signifier qu’un joueur n’est pas grand-chose sans ses partenaires et que l’activité de ses partenaires est tout aussi importante voir plus importante que celle du porteur de balle.

Or, nous constatons aujourd’hui que ce travail de l’ombre n’est pas assez mis en avant. En effet, nous regardons prioritairement les actions du porteur de balle plutôt que l’activité sans le ballon des partenaires. Regardez un match à la télévision et vous vous surprendrez à regarder 90% de votre temps les porteurs de balle et non les partenaires. On s’enthousiasme davantage sur une chevauchée de Mbappé plutôt que sur un appel en diagonale de Cavani alors que c’est certainement l’action du second qui a permis la mise en lumière du premier…

Comment reprendre après une blessure au foot

Alors comment définir cette notion de « jeu sans ballon » ? Je me permets la description suivante :

Le « jeu sans ballon » c’est avant tout le mouvement, des déplacements réfléchis et pertinents en lien avec un projet de jeu bien identifié. C’est la mise au service de l’individu pour le collectif en permettant à ses partenaires de recevoir le ballon dans de bonnes conditions. Monsieur SUAUDEAU précise que le déplacement se fait pour et en fonction des autres, et donne la liberté aux partenaires.

Créer des espaces pour les autres est un état d’esprit. De même, se déplacer la majeure partie du temps pour essayer d’avoir le ballon ou bien le récupérer est aussi un état d’esprit intimement lié avec une notion déjà abordée lors d’un précédent cycle : l’intelligence de jeu. Effectivement, les efforts fournis sont nombreux et malheureusement quasi invisibles pour le spectateur attiré par le geste hors du commun réalisé par sa star préférée !

A travers ce cycle de 5 semaines, nous allons mettre en lumière, une fois n’est pas coutume, cette notion de « jeu sans ballon ». Aller contre cette injustice qui consiste à se focaliser uniquement sur le porteur de balle parfois spectaculaire et « oublier » les efforts de généreux besogneux centrés sur l’intérêt et la réussite du collectif. Je provoque un petit peu évidemment bien que le fond de ma pensée soit celui-ci… !!

Petit aparté confidence : Je suis formateur et participe activement à la détection de jeunes joueurs. Alors que certaines prérogatives nous invitent à nous focaliser sur une ou deux qualités d’un joueur avec ballon (à raison), j’aime bien regarder le joueur sans le ballon justement car ça apporte beaucoup d’éléments sur la personnalité du joueur et sa capacité à se mettre au service d’un collectif. Pour construire une belle maison, il faut un architecte mais aussi des maçons !

A la recherche de séance d’entrainement U14-U15

programme d'entrainement u14-u15
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.