5 conseils pour un jeune entraineur

Cet article m’est venu à l’esprit lors de mon passage au bord d’un terrain où officiait un jeune entraineur. Celui-ci effectuait sa séance et il y manquait certains ingrédients primordiaux… ce que je vous présente ci-dessous.

Bien entendu, chaque entraineur commence par faire beaucoup d’erreurs pour en faire moins. Mais je vous rassure il en fera toujours…par méconnaissance de certaines situations, par fatigue, manque de concentration etc…On apprend chaque jour de chacun.

L’idée est ici de donner ou de rappeler 5 points extrêmement importants quand on vient animer une séance d’entrainement, d’autant plus quand celle-ci est à destination de jeunes joueurs.

Préparer vos séances en amont et des séances adaptées

 

Il est inconcevable d’arriver à la séance sans savoir avec précision ce qui va être fait durant l’entrainement. Impossible d’improviser en cours de route au fur et à mesure. Ou bien même de faire 4 fois la même séance ou de manière hebdomadaire les mêmes exercices. Les joueurs sont là avant tout pour jouer au foot pour prendre du plaisir.

Pour chaque séquence de votre séance planifiez une durée mais aussi le nombre de répétitions leur durée. Ce qui permettra de savoir où vous en etes en permanence dans la séance et de la gérer.

Pour chaque séquence prévoyez aussi l’espace  qui sera utilisé ce qui permet en fonction de l’espace total qui vous est alloué de voir si la séance passe dans cette zone.

Adaptez le contenu de la séance aux joueurs dont vous disposez et à leur niveau actuel. Adaptez vous aussi à la catégorie. Et bien entendu adaptez vous à la qualité du terrain. Inutile de faire un jeu de City en une touche sur un terrain boueux avec des U12.

Ecrivez votre séance ! L’idéal : notez votre séance sur ordi. Cela vous permet d’ordonner votre séance avec toutes les infos. Vous verrez qu’en suite sur le terrain tout sera clair et imprimé dans votre esprit. Cela vous permet aussi d’envoyer la séance en amont aux autres entraineurs de la catégorie. Vous pouvez aussi retrouver très facilement des idées d’exercices par la suite ou se rappeler ce qui a été travaillé.

Dans la préparation de la séance pensez à répartir les rôles avec les autres entraineurs. Chaque zone de travail doit être couverte par un des entraineurs. Il est inconcevable de voir plusieurs entraineurs dans un coin quand à l’autre bout du terrain des joueurs sont en totale autonomie sur un exercice.

Bien entendu lors de la séance adaptez vous à l’imprévu…c’est le propre de l’entraineur s’adapter en permanence.

 

Donnez des consignes claires

 

Avant chaque exercice adressez-vous aux joueurs. Rassemblez les devant vous. Parlez lorsque tous le monde est attentif et de manière à ce que tous vous entendent et comprennent ce que vous dites. Ne donnez pas vos consignes en marchant ou étant dos à certains joueurs, voir tous…

Donnez le thème. Expliquez les consignes et si besoin démontrez ou faite démontrez. Précisez les critères de réalisations. Demandez s’il y a des questions, annoncez la durée de travail.

Répartissez ensuite les joueurs en équipe et sur les différentes zones de travail.

Soyez précis et concis rien de prie qu’un exercice qui met 45min à être expliqué…Si l’exercice et la séance ont été bien préparé en amont tout vient rapidement à votre esprit et les explications sont simples et fluides.

 

Animer, soyez présent

 

Ne surjouer pas mais ne soyez pas mou non plus vos joueurs ont besoin de sentir que vous les observez que vous voyez ce qui se passe. Soyez impliqué dans la séance et dans chaque moment de celle-ci.

Corrigez, encourager valoriser. Mettez en lumière ce que vous voyez.

Ce qui implique que vous soyez à 100% concentré dans la séance et non pas à discuter avec les autres entraineurs ou pire (et ça s’est vu) sur votre smartphone.

Ne vous prenez pas pour un autre, ne jouez pas à être entraineur. Soyez vous-même sur le terrain avec vos qualités et vos défauts. Votre manière d’intervenir, d’être au bord du terrain évoluera au fur et à mesure par vos corrections ou vos observations. Vous trouverez votre style.

Donnez de la voix sans être un hurleur ou quelqu’un qui ne cesse de parler. Soyez présent.

N’oubliez qu’une séance ce n’est pas seulement des exercices, c’est aussi et surtout l’accueil de joueurs, la gestion humaine d’individu venu exercer leur passion dans un cadre d’apprentissage éducatif.

 

Echangez

 

Il est important de confronter ses idées et son ressenti avec d’autres personnes afin de ne pas rester sur ses propres idées et convictions. Echangez avec les autres entraineurs présents avec vous sur la séance. Cela peut se faire tout au long de la séance ou bien lors d’un moment d’échange en fin de séance. Cette discussion peut amener des modifications ou apporter des variantes sur l’exercice à partir d’observations faites par vos homologues.

Cet échange peut être fait aussi avec votre référent technique dans le club il peut de temps à autres assister à vos séances. C’est une bonne occasion d’échanger sur ce que vous faites de bien et ce qui peut être améliorer. Il est bon d’utiliser son expérience afin de progresser encore plus vite. Cela peut être sur le contenu de la séance ou bien son animation etc…

Et puis n’oubliez pas l’échange avec d’autres entraineurs exerçant dans d’autres clubs. Ils seront confrontés à différentes choses mais surtout au même socle que vous. C’est l’occasion de croiser les infos et de se partager vos manières d’envisager les problématiques.

 

Donner et faire respecter un cadre

 

Bien entendu dès le début de saison donnez un cadre à vos joueurs. Les séances d’entrainement doivent se faire dans un environnement qui permettent à chacun d’exercer sa passion correctement. A vous d’éditer ces règles : horaires, lieux, respect du matériel, des coéquipiers, des entraineurs, politesse etc….

De même donner un cadre précis aux parents afin de pouvoir effectuer votre séance dans un climat propre à l’épanouissement du joueur. Et surtout veillez à ce que ce cadre soit respecté toute la saison. Car bien souvent le cadre marche bien les trois premiers mois et se délite au fur et à mesure.

En conclusion voici le conseil donné par M.Ricoul, entraineur de l’équipe féminine du FC.Nantes lors de notre interview :  «Un enfant quand il vient au foot il a le sourire parce qu’il est content de faire du foot, notre mission n°1 en tant qu’entraineur c’est qu’en partant il ait encore ce sourire et l’envie de revenir avec le même enthousiasme à la prochaine séance. »

A PROPOS DE L'AUTEUR

Cédric DUBOIS
Cédric DUBOIS
Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 20 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

REÇOIS TON GUIDE GRATUIT “7 METHODES POUR DEVENIR UN MEILLEUR ENTRAINEUR”

Abonne-toi à la newsletter

ACCEDEZ A LA FORMATION VIDEO GRATUITE

Abonne-toi à la newsletter

COMMENT DEVENIR ENTRAINEUR DE FOOT ?
Livre gratuit entrainement de foot

VOUS VOULEZ PROGRESSER ?

Notre guide pour tous les entraineurs de foot : “7 méthodes pour devenir un meilleur entraineur + 20 exercices” vous fournit les bons conseils pour progresser.

Cart
  • No products in the cart.