Importance de la prise d'info au foot

Importance de la prise d’info au foot

, , ,

Importance de la prise d’info au foot. Lors d’un match vous avez tous connu ce moment : un joueur va recevoir un ballon facilement exploitable mais celui-ci va faire un contrôle alors qu’un jeu en une touche était plus approprié vu l’appel fait par son coéquipier. Du coup le porteur se fait presser, il ne lâche pas sa balle et tout le mouvement est arrêté…voilà typiquement un manque de prise d’info et une mauvaise exploitation de la situation.

Importance de la prise d’info au foot

THEORIE ET APPLICATION

 

Bien loin d’être inscrite dans les gènes cette qualité a la chance, elle aussi, de pouvoir être travaillée. Elle sera un point fort dans la palette technique et tactique d’un joueur, et bien entendu d’une équipe. Car le joueur qui voit et traite les infos vite peut se situer sur un terrain, éviter le duel et rendre le ballon proprement, donner de la vie à une animation. Il y a 15ans l’arrivée en masse de la préparation physique a permis aux joueurs d’être plus rapide, plus forts, plus endurants, plus efficaces…forçant ainsi le receveur du ballon à lâcher plus vite le ballon et surtout mieux pour éviter à son coéquipier d’être lui aussi au duel. La prise d’info est et sera un des éléments clefs du football des années 2010 !

Le but des exercices travaillant la prise d’info est de forcer le joueur à devoir anticiper les trajectoires du ballon en lisant les mouvements de ses adversaires. Une composante qui peut être intégrer à plein de type d’exercice, technique, tactique, coordination.

Dans la technique, il est important d’intégrer la contrainte de la prise d’info. Ainsi dans un exercice de passe on peut ajouter la présence d’une zone restreinte pour contrôler puis se retourner, s’orienter vers le coéquipier. Bien entendu vous pouvez mettre en place une opposition avec pressing.

Dans les exercices tactiques les joueurs y sont tout le temps confrontés. Le but est donc de souligner ces moments. D’arrêter l’exercice et d’expliquer comment l’action aurait pu se dérouler si le joueur avait pris le soin de prendre l’info avant, se déplacer en conséquence pour avoir le temps de rendre le ballon dans le mouvement et efficacement tout en sachant comment évoluer par la suite. Cela fait beaucoup de chose, j’en conviens, mais à force de pédagogie et d’explications vos joueurs anticiperont chaque mouvement et seront eux même constamment en mouvement.

Je vous donne quelques éléments pour créer des exercices allant en ce sens :

–          Jeu sans chasubles

–          Donner un sens au transmission – un joueur = un chiffre

–          Jeu en infériorité

importance de la prise d'info au footBien entendu la multiplication des situations, l’habitude de jeu va entrer en mémoire du joueur et si pour une situation donnée on lui a expliqué ou il a compris comment il devait saisir et répondre à l’info alors lors de la prochaine situation similaire il réagira automatiquement rapidement  et efficacement.

Les exemples de ce type de joueur sont les Barcelonais Xavi, Iniesta ou Messi ; côté Français c’est Mathieu Valbuena. Physiquement plus petits que les autres footballeurs  mais terriblement efficace dans l’exploitation du ballon dans la plupart des situations.

L’exploitation des semaines de trêves l’hiver donne souvent lieu à des entrainements en salle le moment idéal pour expliquer ce que vous attendez de vos joueurs dans ce domaine. Sur cet espace réduit où l’adversaire vous fait subir un pressing très rapidement vos joueurs vont devoir saisir et traiter l’information encore plus vite.

Apprenez à vos joueurs à lâcher le ballon du regard et suivre leur adversaire ou leur coéquipier. Ils saisiront alors mieux le mouvement de tous. Le jeu en sera fluidifié car le mouvement appelle le ballon.

La prise d’information est aussi liée à la concentration du joueur. Si le joueur n’est pas dans son match il sera dans la réaction et non dans l’anticipation. Il convient alors de le souligner dans les matchs. Faites attention la prochaine fois et repérer les joueurs qui sortent de leur match, à cause d’une action ratée, d’un placement inadéquat. Reprenez le pour le remettre dans le match et constatez les changements.

 

LE JEU SANS CHASUBLE OU COULEUR

 

Lors d’un de mes échauffements avec mes joueurs de DH je ne disposais pas d’un jeu complet de chasubles. Prenant en compte leur niveau, leur âge et leurs aptitudes j’ai pris le pari de faire cet exercice sans repère de couleur. L’exercice consistait en une conservation de ballon avec deux équipes de 4(une à l’extérieur l’autre à l’intérieur) et une équipe neutre de 3(à l’intérieur). Il y avait donc des moments de transition et les 3 joueurs du centre changeaient de partenaire.

Importance de la prise d'info au foot

Ici les rouges qui occupent les 4 coins jouent avec les 3 jaunes neutres. Les rouges situés dans le centre du jeu sont défenseurs.

La première fois le résultat ne fut pas terrible, ce choix mis plusieurs problèmes en lumière :

–          Compréhension de l’exercice

–          Placement

–          Perte de balle trop rapide

Mais loin de désespérer j’ai insisté sur ce mode et les joueurs ont perdu certains réflexes et en ont pris d’autres. La couleur attire l’œil et stimule le joueur d’une certaine manière. Sans la mise en place de couleur le joueur doit avoir pris l’information avant de recevoir le ballon. Sans quoi une fois la tête dans le gazon, appliqué à son contrôle, pressé par un adversaire ; il ne saura pas quoi faire et ne verra que des couleurs au lieu de savoir précisément où sont ss partenaires.

Ainsi il doit savoir où se situe ses coéquipiers, son adversaire le plus proche et donc tirer de ses informations comment il va utiliser le ballon.

Cependant ce choix d’évoluer sans couleur doit se faire  à partir des U15. Car la maitrise technique doit être sure sans quoi les joueurs n’y trouveront aucun plaisir. A vous d’essayer ! Vos joueurs vous regarderont peut être bizarrement la première fois. Mais vous verrez que sur le terrain ils prendront les informations bien plus rapidement.

C’est le point essentiel d’évolution du football après avoir améliorer la technique, le physique…

L’entrainement doit tendre à former des joueurs plus intelligents dans l’analyse

Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

3 réponses
  1. Nick
    Nick dit :

    Très bon article et très essentiel.
    Je suis un joueur de foot, milieu de terrain, je joue plus sur ma qualité technique que sur la prise d’information. on peut même dire que je joue à l’aveuglette.
    J’aimerais savoir comment je pourrais changer ma façon de jouer en me servant plus de la prise d’information avant de recevoir le ballon, car au niveau auquel j’évolue (Senior DH allemande ), la technique ne suffit pas pour jouer au milieu, il faut la prise d’information.
    C’est vraiment une qualité essentielle que j’aimerais acquérir , cette qualité que très peu de joueur ont (comme l’exemple de XAVI cité sur la page).
    Merci.

  2. Junior
    Junior dit :

    Bonjour a vous technicien de football ,vraiment très bon article me concernant directement je suis footballeur ,sur le terrain j occupe le poste 6 qui es simple et à la fois difficile .J ai tendance à fixer le sans me contacter de ce qui se passe au tour de moi je souhaite avoir tout les ingrédient que il faut à ce poste défensif (la technique ,les capacité <>)

  3. HGEM
    HGEM dit :

    Merci Cédric pour cet article. La prise d’information arrive progressivement dans les contenus d’entrainement depuis une dizaine d’année. Johan Cruyff fait certainement parti des techniciens (joueur et entraineur) qui ont mis en évidence le côté fondamental de la prise d’information en football. Les Xavi, Inesta, Busquet, Messi ont été très certainement initiés au football avec ces préceptes. Il y a 5-6 ans nous avons évalué avec des amis, la prise d’information chez ces joueurs. Sur 20 minutes nous comptions le nombre de fois où (lorsque son équipe avait le ballon) le joueur quittait la balle des yeux pour prendre de l’info, nous avons effectués ce comptage sur plusieurs matchs. Ces 4 joueurs prenaient chacun en moyenne 44 fois de l’information par 20 minutes, c’est à dire 120 fois/ heure. Dans le même temps les milieux de terrain de l’AS St Etienne (Ligue 1) ne dépassaient que rarement 30 prises d’info par heure. A la décharge des joueurs de l’ASSE le FC Barcelone a un temps de possession de balle bien supérieur a celui des verts. Si cet argument est recevable il n’explique pas tout. Xavi et Busquet sont des joueurs capables de prendre 3 fois de l’information alors que la balle qui vient de leur être adressée roule dans leur direction, à aucun moment un joueur stéphanois n’a effectué une telle performance. Il semble évident que certains centres de formation français ont intégré ce facteur de la performance à leur programme de formation.
    Pourquoi la prise d’information est-elle si importante en football?
    La raison essentielle tient à une de ses caractéristiques techniques. En football la technique est dite OUVERTE, c’est à dire que l’environnement dans lequel évolue le joueur est INSTABLE. Il est instable à double titre. Instable dans le temps car Xavi ne sait pas de combien de temps il va disposer afin d’utiliser le ballon à bon escient, et instable dans l’espace par ce que Xavi ne sait pas précisément comment seront placés ces adversaires directes dans les 5 secondes. En comparaison la technique en golf est FERMEE, Tiger Wood maîtrise le temps avant de frapper et il sait que le green et le drapeau ne vont pas changer de place, le joueur de golf évolue dans un environnement STABLE. La technique est en fait un simple processus de résolution de problème. On s’accorde a dire que ce processus est constitué de 3 stades: 1°) Xavi doit PERCEVOIR le problème à résoudre (le problème = la balle qui arrive + le placement de ses adversaires + le placement de ses coéquipiers) 2°) Xavi doit presque simultanément DECIDER de ce qu’il doit faire dans l’intérêt de son équipe 3°) Xavi doit EXECUTER les gestes répondant aux exigences de ce qu’il aura décidé de faire. Pour être efficace Xavi doit faire beaucoup de choses en disposant de peu de temps dans un environnement qui change à chaque seconde. Plus il aura d’informations et plus sa réponse au problème sera pertinente, c’est la définition même d’une bonne technique. Xavi, n’est pas rapide, n’est pas un monstre de puissance, n’a pas la dextérité gestuelle de Messi mais peu de joueurs au monde prennent plus d’informations qu’il en prenait au cours d’un match.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *