Cadrer le porteur du ballon

Technique de défense : effectuer un cadrage simple

Un contre un ; l’attaquant est en possession du ballon, votre défenseur intervient vite…Trop vite. L’attaquant l’élimine facilement et obtient un champ ouvert et de multiples possibilités. Il profite de ce déséquilibre et donc de ce double déséquilibre avec l’ intervention ratée. Au lieu d’arrêter l’action, l’intervention de votre défenseur n’a fait qu’accélérer l’offensive adverse et son efficacité.

Définition de la pire situation

L’intervention d’un défenseur sur un attaquant lancé demande une grande maitrise :

  • De son déplacement
  • Du déplacement de l’attaquant
  • De ses gestes
  • De la prise de balle de l’attaquant
  • De son regard(prise d’info)

Beaucoup de critères sont à prendre en compte. Si on en reste au pur moment de l’intervention cela fait déjà beaucoup. Mais si on ajoute ce qui se passe ailleurs sur le terrain, il faut alors prendre en compte le mouvement des autres défenseurs et des autres attaquants. Si le défenseur est monotache et ne pense qu’à intervenir et vouloir récupérer le ballon il y a grand danger. C’est le profil type du défenseur peu réfléchi. En faisant ainsi il récupérera des ballons c’est certains, mais bien souvent il fera d’une action dangereuse une action très dangereuse au lieu de l’arrêter il va l’accélérer.

Si il intervient sur un attaquant en situation de contre-attaque et qu’il se rate dans son intervention il offre une grande solution à l’adversaire. Ce dernier va pouvoir accélérer et accentuer son avantage numérique. Il sera alors très rapidement devant le but. Alors qu’il y avait une autre solution…ne pas intervenir.

Explication de la meilleure

Enfin ne pas intervenir ? Je vous vois derrière votre écran bien surpris….Plutôt intervenir de manière intelligente. Le but est quoi ? Il est double voir triple :

  • Ralentir l’adversaire
  • Permettre à ses coéquipiers de se replacer car en retard au début de l’action
  • Couper les lignes de passes vers l’avant.
  • Déstabiliser le porteur du ballon

On va demander alors au défenseur d’utiliser le cadrage sur le porteur du ballon.

Le cadrage consiste à ne pas intervenir sur l’attaquant mais simplement venir à une distance définie en venant le presser. Ni trop près, ni trop loin.

Le joueur doit être synchro dans son intervention et bien juger le moment de déclenchement. Généralement sur le temps de passe. Il doit freiner sa course sans se faire éliminer si l’adversaire maîtrise le ballon. La prise d’info et son traitement adéquat sont primordiales également car il doit prendre en compte les  éventuelles aides du porteur (lecture). Il se replace dès que l’adversaire direct  renvoie le ballon.

Cas un : cadrage du porteur au milieu

cadrer le porteur au football

Ici nous prenons le cas d’un meneur de jeu en possession du ballon. Cela peut être le milieu offensif ou bien le premier relanceur. Selon le cas, le cadrage porteur se déclenchera plus au moins haut sur le terrain. Ici je vais prendre le cas du milieu offensif plein axe à 35m du but. On voit dans le cas 1 que le défenseur en n’allant pas chercher le porteur ouvre la porte à une passe sur son attaquant latéral ou bien une frappe lointaine.

cadrer le porteur

En faisant un cadrage immédiat il empêche la frappe de loin et coupe la ligne de passe vers l’attaquant. Le porteur est freiné et un coéquipier peut se repositionner. L’action est ralentie le problème devient plus compliqué pour l’attaque adverse.

Cas deux : cadrage du porteur sur une contre-attaque en profondeur

cadrer le porteur au football

Ici on part d’une situation de contre-attaque en situation de deux contre deux. La passe en profondeur est en phase de récupération par l’attaquant lancé en pleine course. Dans l’axe nous avons un « un contre un » avec l’attaquant marqué par l’autre défenseur. Si le défenseur resté en couverture essaye de récupérer le ballon directement il risque de se faire passer ou bien d’avoir un contre défavorable et on aura une situation de deux contre un.

cadrer le porteur au football

S’il fait un bon cadrage, l’attaquant sera obligé de stopper sa course et de trouver une solution derrière lui. L’action est ralentie et la situation de force va changer de camp. Cela va permettre de mettre la pression sur l’adversaire et à vos coéquipiers de revenir grossir les rangs de votre défense.

Vous l’avez compris, le cadrage va être une arme précieuse pour gérer le tempo d’une action. En le maitrisant, vous allez permettre à votre équipe de garder la tête froide en cas de contre-attaque adverse en situation d’infériorité. Il faut que vos joueurs comprennent qu’on ne peut pas aller chercher instantanément tous les ballons dans les pieds de l’adversaire. Ne pas intervenir peut être une force, c’est un effort psychologique à inculquer mais dont les bénéfices seront énormes !

A suivre : un exercice pour travailler cette situation + une présentation afin d’expliquer de manière illustrée ce principe à vos joueurs

trouver des guides d'netrainements de foot

Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

10 réponses
  1. Hacquard
    Hacquard dit :

    Merci, excellentes explications et facile à mettre en application.
    Comme d’habitude de précieux conseils et aide dans l’élaboration de mes exercices pour U 18 ……
    Bien sportivement

  2. Cédric Dubois
    Cédric Dubois dit :

    Merci pour ce retour

    N’hésites pas à faire des suggestions sur des idées d’articles ou de guides qui pourraient t’aider dans ta fonction

  3. Abdoulaye
    Abdoulaye dit :

    Merci pour ces explications .Je suis entraîneur de foot depuis bientôt 3 ans j’ai obtenu l’année dernière mon diplôme d’initiateur et je voudrais vraiment continuer ce métier qui me passionne.Merci pour tous Depuis le Sénégal

  4. rene monfort
    rene monfort dit :

    D’accord avec vous.mais tout est u ne question d’intelligence.on ne fera jamais un génie en math malgré un gros apprentissage avec une personne qui n’a pas la bosse des maths.mais bien sur on peut améliorer le comportement du joueur .

  5. Cédric Dubois
    Cédric Dubois dit :

    C’est bien évident ! On est toujours limité par un certains nombre de facteurs qui feront que tous les joueurs ne deviendront pas des joueurs nationaux.
    Mais le constat doit toujours être le meme : ok mon joueur ne maitrise pas un certains nombre de notions essentiels.
    L’ambition : faire qu’il les comprenne et les maitrise
    Le résultat : le joueur a progressé.

    C’est toute l’essence et la motivation d’un entraineur

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *