L’imagerie mentale dans le football 

L’imagerie mentale dans le football. Nouvel article sur la préparation mentale. Notre spécialiste Anthony Viale explique comment l’imagerie mentale peut aider vos joueurs et vous aider à améliorer les performances en match. Découvrez ce que peut apporter cet outil et comment l’utiliser efficacement.

L’imagerie mentale dans le football 

Le cerveau humain ne peut pas faire la différence entre une expérience réalisée et une expérience imaginée !

Lorsque tu répètes 200 fois le même geste technique dans ta tête, ton cerveau croit qu’il vient de faire 200 vraies répétitions. Cela laisse une empreinte dans ton cerveau et lorsque tu exécuteras ce geste en situation réelle de compétition, ce devrait être plus facile et plus fluide. Les chances sont meilleures que ça se produise automatiquement et plus facilement.

Cet outil validé par des études de neurosciences est de plus en plus présent dans le sport de haut niveau.

Mais cet outil peut largement être utilisé dans le monde amateur et il est parfaitement adapté pour le football.

L’imagerie mentale permet 

  • Un meilleur apprentissage d’un geste (gain en précision)
  • Une augmentation du niveau de performance par une amélioration de la coordination gestuelle.
  • D’influencer la motivation dans un sens favorable.
  • De mieux contrôler le stress compétitif et favorise la régulation de la vigilance.
  • De ne pas perdre tout le bénéfice de l’entraînement en cas d’arrêt à la suite de blessures : le footballeur conserve ses capacités motrices en se représentant mentalement des actions qu’il a déjà réalisées.

Vincent Kompany: « Blessé, en regardant les matchs, j’imaginais comment contrer tel ou tel attaquant, quelle passe faire. J’ai appris qu’on pouvait progresser même sans pouvoir s’entraîner.” (DH sport, 30/11/17)

Concrètement comment utiliser cet outil ?

Il est conseillé de se faire accompagner par un préparateur mental pour bien débuter l’apprentissage. Mais seul on va pouvoir aussi en tirer des bénéfices.

Prenons l’exemple d’un penalty, qui peut être vu comme un art, un geste technique au cours duquel plusieurs éléments sont à prendre en compte (le score du match, le moment, la pression extérieure, …).

l'imagerie mentale dans le football

Plusieurs étapes sont à respectés :

1ère étape —> Se mettre dans un environnement calme et se relaxer pendant quelques minutes, se recentrer sur sa respiration en fermant les yeux

2ème étape —> Le réalisme est essentiel durant l’imagerie mentale. Imaginez tous les détails, le plus fidèlement possible, comme si vous y étiez vraiment (prendre le ballon dans ses mains, le poser sur le point de penalty, prendre notre élan, respiration, entendre le coup de sifflet, le bruit autour,…). Essayez de sentir les odeurs présentes, voyez les différentes couleurs autour de vous, ressentez la sensation de votre maillot, vos crampons ou vos protèges tibias, la sensation de vos pas sur le terrain, les bruits qui vous entourent comme les encouragements de la foule, le goût de la sueur sur vos lèvres, etc. Dans votre séance d’imagerie, utilisez donc le plus de capacités sensorielles que possible (vision, odorat, ouïe, toucher, goût) afin de maximiser l’expérience.

3ème étape —> Uniquement du positif dans votre tête. Il est essentiel de toujours vous imaginer dans une situation positive. L’imagerie est en quelque sorte la répétition de ce que l’on souhaite accomplir lors de notre match. Aussitôt qu’il y a du négatif dans votre séance d’imagerie, empressez-vous de contrôler vos pensées et de revenir immédiatement à des images positives. Si nécessaire, ouvrez les yeux pour un instant afin de vous permettre de recommencer sur du positif par la suite. Bref, lors de vos sessions d’imagerie, permettez-vous de gagner, d’avoir du succès, de marquer! Vos images dans votre tête ne devraient être que du positif, de la réussite.

4ème étape —> Lors de votre visualisation, vous avez deux manières différentes de vous voir, soit à la 3e personne (assis dans les tribunes je me vois tirer mon penalty) et à la 1ere personne (je me vois de l’intérieur de moi même). Encore une fois, c’est une question de préférence mais je vous suggère d’essayer les deux façons afin de choisir la plus appropriée pour vous.

5ème étape —> Un dernier truc pour améliorer vos sessions d’imagerie pourrait être de tenir un ballon de foot, d’être en tenue complète.

On peut très bien s’imaginer une situation déjà vécue qui était défavorable en transformant les éléments pour la rendre favorable.

Il sera bien sûr important de focaliser ce travail d’imagerie mentale sur des situations réalistes et que vous pouvez contrôler.

Arriver à conjuguer pratique physique et pratique mentale permettra un gain de performance.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Cédric DUBOIS
Cédric DUBOIS
Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

REÇOIS TON GUIDE GRATUIT “7 METHODES POUR DEVENIR UN MEILLEUR ENTRAINEUR”

Abonne-toi à la newsletter

ACCEDEZ A LA FORMATION VIDEO GRATUITE

Abonne-toi à la newsletter

COMMENT DEVENIR ENTRAINEUR DE FOOT ?
Livre gratuit entrainement de foot

VOUS VOULEZ PROGRESSER ?

Notre guide pour tous les entraineurs de foot : “7 méthodes pour devenir un meilleur entraineur + 20 exercices” vous fournit les bons conseils pour progresser.

Cart
  • No products in the cart.