casser des lignes

Évoluer face à un bloc bas : Casser des lignes

1 Commentaire

Si le principe premier du football est de mettre des buts, il se trouve que votre adversaire dispose de 11 joueurs pour vous en empêcher !  Leurs buts : se placer entre le ballon et leur but pour que vous ne puissiez marquer.  C’est évident et pourtant c’est la base du football : éliminer l’adversaire pour progresser sur le terrain ; c’est le thème de cet article tactique : casser des lignes en attaque placée!

 

En match votre équipe n’arrive pas à progresser vers le but, elle a beau multiplier les passes elle  trouve sans cesse des joueurs sur son chemin. Que la relance parte de derrière ou soit amorcée à la ligne médiane vos joueurs se retrouvent systématiquement face un adversaire direct. De ce fait votre adversaire ne se fatigue que très peu puisqu’il est en place et donc vous ne créez aucun décalage n’êtes donc nullement dangereux.

Les raisons

Comme l’amorçait notre introduction le but premier du foot est d’éliminer l’adversaire. C’est-à-dire avoir le moins possible d’adversaire entre le ballon et le but adverse. La raison pour laquelle vous n’arrivez pas à progresser vers le but adverse tient au fait que vous n’éliminez pas l’adversaire. Celui-ci est sans cesse en place au bon endroit et viens perturber votre progression vers l’avant. Le bloc adverse est bien positionné, le vôtre aussi mais le ballon ne passe qu’horizontalement et le peu de fois où il bouge verticalement le 11 adverse est devant vous.

Il faut réduire le nombre de joueurs adverses se présentant devant la ligne de votre possession

casser des lignes

Comment faire

Le football est un sport de vitesse, ou plutôt un sport de transition. (comme vous en parle ce très bon article ; https://entrainementdefoot.fr/du-pressing-la-transition-inversement/) ) C’est-à-dire que  l’on passe en permanence du situation A qui engendre une situation b.

Exemple : une perte de balle entraine une contrattaque.

Ce sont durant ces moments de transition que vous pouvez le plus déstabiliser votre adversaire et donc l’éliminer. C’est précisément à cet instant que vos joueurs doivent avoir la volonté et l’objectif de mettre le maximum de joueur adverse derrière la ligne de possession et non devant.  C’est d’autant plus vrai lorsque vous jouez contre une équipe qui évolue en bloc bas

Passons au concret avec une relance à partir de la défense. Si vos joueurs se placent à plat derrière et qu’un joueur adverse se présente au pressing, toutes passes latérales ne devraient généralement servir à rien. A par à fatiguer l’unique attaquant s’il ne réfléchit pas et court sur l’ensemble de la largeur. Ce que doivent faire vos joueurs dans le cadre d’une relance partant de derrière s’est se placer dans l’optique de vouloir passer plus d’adversaires. Donc pour se faire ils doivent se placer différemment et plus haut sur le terrain.

casser des lignes

Ainsi en défense on devra voir les latéraux haut dans le couloir

Le but est donc d’avoir des solutions dans la verticalité. Les joueurs étant plus hauts on remonte notre deuxième ligne de possession. En une passe le ballon sera déjà plus haut vos défenseurs en latéral pourront trouver des relations latérales avec les milieux et non plus vos défenseurs.

Autre solution évidente à la relance en attaque placée, le 6 qui décroche pour venir récupérer le ballon prêt de sa défense. Tellement vu et tellement sans solution ! S’il n’est pas suivi par l’adversaire ce 6 va se retrouver face au jeu mais l’adversaire est en place. Au lieu d’être face à un adversaire désorganisé celui-ci est très compacte et vous etes à 5 désormais derrière et bien entendu sans mouvement les solutions seront sans idée, sans génie.

casser des lignes

Il faut absolument que ce milieu défensif reste à sa place ou plutôt qu’il soit dans sa zone et propose.

Car voilà le point essentiel pour faire avancer ce bloc ! Du mouvement, comme une passe n’est pas commandée par le porteur mais par la qualité de l’appel du receveur, vos joueurs vont devoir mettre l’accent sur les déplacements. Votre milieu particulièrement va devoir multiplier les appels coordonnés de sorte à déstabiliser l’adversaire, le désorganiser.

On peut imaginer des dizaines de possibilités :

  • 6 qui décroche légèrement sur le côté avec le deuxième axial qui se présente
  • 6 et 8 décroche côté avec percée du défenseur central ballon au pied
  • Rentré des milieux couloirs pour course longue des défenseurs excentré + ballon long
  • Etc…

Le résultat sera à chaque fois d’enlever des joueurs adverses entre vos lignes de possession et le but.

Une méthode qui peut être employée aussi particulièrement vu avec l’Italie de Conté lors du dernier Euro, la passe pseudo approximative en retrait. Lors d’un match où le bloc adverse reste systématiquement en place et ne sort que sur des coups surs, un des latéraux donne un ballon un peu trop longu sur son défenseur central. L’adversaire va alors envoyer plus loin son pressing. ce qui créée alors de la profondeur dans le bloc adverse puisque la 1ère ligne est aspirée.
Les relayeurs peuvent alors s’excentrer tout en décrochant ce qui va amener les milieux adverses encore plus loin de leur charnière centrale. Notre défenseur central pourra relayer sur le gardien qui trouvera un relais plus haut.

casser des lignes

Si vos joueurs restent passifs en attaque placée il y a peu de chance qu’ils déstabilisent l’adversaire. Le but est de casser des lignes, par une passe ou bien une course avec ballons, il faut réduire le nombre d’adversaire entre la ligne de possession et le but. Il faut que la notion de mouvement coordonné dans ces situations soit un automatisme pour vos joueurs. Et pour le travailler pourquoi ne pas instaurer cette règle à l’entrainement : lors des jeux de possessions l’équipe dont le joueur qui reçoit le ballon n’a pas effectué d’appel doit rendre le ballon à l’adversaire.

Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

Cédric DuboisÉvoluer face à un bloc bas : Casser des lignes

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *