Comment un entraîneur de foot doit se comporter sur son banc

Comment un entraîneur de foot doit se comporter sur son banc ?

,

Comment un entraîneur de foot doit se comporter sur son banc ? Chaque weekend vous ne passez pas à la télé, et c’est bien dommage. Car vous pourriez alors analyser votre comportement pendant 90minutes dans ce petit espace qui vous est réservé entre  la ligne de touche et le banc. Devez-vous être plus Girard que Blanc ou plus  Deschamps que Bielsa ?

trouver des guides d'entrainements de foot et d'exercice de foot

Comment un entraîneur de foot doit se comporter sur son banc

Cette idée d’article m’est venue dimanche dernier alors que j’assistais au match d’une de mes équipes. Sur un fait de jeu les esprits se sont échauffés, un joueur d’une équipe a alors invectivé l’entraineur adverse en lui disant :

« Si on en est là c’est entièrement de ta faute depuis le début du match on entend que toi, après nous ou après l’arbitre.

Tu as transmis le négatif à tes joueurs »

Sa réaction a fait mouche. Il était dans le vrai, depuis le coup de sifflet initial, cet entraîneur avait pris place dans le coin de sa zone et avait utilisé 95% de son temps de parole à râler sur l’adversaire, à réclamer des fautes, à contester l’arbitrage. Seulement 5% de son temps avait été consacré à distiller des messages positifs et instructifs à ses joueurs. Il paraissait tendu en permanence et sur la défensive.

Après 20 bonnes minutes de jeu son équipe, composée d’excellents joueurs, s’est mise à déjouer totalement et ce jusqu’à la fin du match.

La conclusion est rapide à faire : l’entraineur par son attitude a engendré plusieurs choses :

  • Un climat tendu
  • Une tactique qui ne s’est pas adapté au changement du match
  • Une équipe jouant en dessous de ses capacités

Nous sommes en plein thème de l’attitude, de la maîtrise de soi et de la transmission de son état d’esprit.

 

Que faire ?

Il ne faut pas non plus être un entraineur béat, assis au fond de son banc la bouche ouverte, regardant passivement le match. Mais il va falloir revoir certaines choses !

Il faut en début de chaque match se laisser 10minutes d’observation. Si vous disposez d’un adjoint il doit se plier au même exercice. N’hésitez pas à échanger pendant 1 à 2minutes pendant le match. Pas de panique vos joueurs s’en sortent très bien sans vous pendant 120secondes !

Pour se faire vous pouvez vous appuyez sur l’article que je vous avais proposé le 2 octobre 2012

Lire l’article

Sur la question du positionnement plusieurs choix. Vous pouvez rester assis sur votre banc, très pratique en cas de pluie, l’inconvénient bien entendu c’est que vous n’avez pas de vue sur le jeu puisqu’au ras de la pelouse

Comment un entraîneur de foot doit se comporter sur son banc

Le mieux c’est d’être dans la tribune. A plusieurs mètres de hauteur et avec du recul (physique comme psychique) vous verrez mieux les systèmes de jeu et leur articulation. C’est l’idéal pour la compréhension du match.

Bien entendu la position qui sera la plus adaptée consistera à être debout dans sa zone technique. Mais il ne faut pour autant être omniprésent, il est bon d’observer le match avec l’esprit clair et le détachement requis pour l’observation d’une équipe quelconque.(on y reviendra dans la troisième partie)

Que dire ?

Au maximum l’entraineur doit rester muet. Le trait est fort mais la plupart du temps les entraineurs passent leur match à donner des consignes dans tous les sens :

  • Juste avant que le joueur ne reçoive la balle
  • Au moment où le gardien prend sa course d’élan sur 6m

L’entraineur doit rester un observateur du match. On ne règle pas un match en parlant sur 15 000 détails mais en corrigeant 2 ou 3 situations clefs. Quoi de mieux alors que de se laisser du temps pour analyser le jeu de son équipe et le jeu de l’équipe adverse. Le but sera alors de prendre des notes sur des situations de jeu :

  • Pourquoi on ne récupère pas le ballon plus haut
  • Pourquoi ne sommes-nous pas efficaces en défense sur coup de pied arrêtés
  • Où et par qui se lancent les actions adverses
  • Comment s’articule mon milieu au moment de la transition

Ce sont quelques thèmes exemples, à vous de trouver en fonction du match l’élément clef sur lequel appuyé de sorte que votre équipe saisisse la clef pour changer une situation.

En passant votre match sur des détails et sur des consignes d’encouragement vous n’aidez pas votre équipe, pire vous la déstabilisez car elle sera livrée à elle-même.

Relationnel

Dans l’invective et l’agressivité, l’entraineur sera tendu, désagréable, bouillonnant. Tout cela va se traduire par des paroles et une attitude physique. Et les paroles s’entendent, une attitude se voit. L’entraineur est le guide de son équipe. Il est chargé d’animer la vie de groupe, de faire adhérer une équipe à son état d’esprit. Comment croyez-vous qu’une équipe va se comporter si l’entraineur conteste chaque décision arbitrale ou interpelle les joueurs adverses ? Elle va reproduire ce comportement.

Comment un entraîneur de foot doit se comporter sur son banc

L’entraineur a donc un role dans l’état d’esprit de son équipe et dans l’image qu’elle reflète chaque weekend. Faites cet exercice : repensez à vos premiers matchs de championnat, et revoyez-vous au bord de la touche. Comment vous etes vous comportez auprès du corps arbitral ? auprès des adversaires ? De quelle manière se sont comportez vos joueurs ?

Vous n’avez pas la richesse du temps pour prendre le loisir de ne plus vous occupez de l’observation du jeu pour s’occuper de l’arbitrage ou autre. En tant qu’entaineur vous n’y gagnez donc rien, vous donnez une mauvaise image…vous vous mettez des bâtons dans les roues.

En résumé

Autant que faire se peut, il ne faut pas parler. Le mieux c’est vraiment ne pas parler et prendre des notes afin pouvoir faire des retours sur 2-3 notions clefs. Maintenant il ne faut pas être extrémiste et donc il ne faut pas se priver d’une petite intervention qui permettra de redébloquer une situation compliquée. Alors pourquoi ne pas la faire ?

Il faut donc donner l’image d’être un entraineur plus observateur qu’un entraineur qui donne des indications. Donner cette image-là à son équipe permet d’obtenir un groupe et une philosophie de groupe en accord avec le football ce que vous défendez : un football de plaisir, d’application tactique, de solidarité, de moments positifs. Laissez le reste en dehors du terrain.

trouver des guides d'entrainements de foot et d'exercice de foot

Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *