réussir une causerie d’avant-match

7 Point de repères pour réussir une causerie d’avant-match ou toutes autres interventions

Laisser un commentaire

Vous avez choisi une notion tactique à présenter, vous devez faire passer une idée avant un entrainement de foot ou bien vous voulez que votre causerie d’avant match soit perçu comme vous l’avez imaginé ? Prenez 5 minutes ( (le temps de lire cet article) Etes-vous bien sûr que vous aurez  l’attention totale de votre public ? Dans cet article je vais vous donner quelques astuces pour avoir des oreilles attentives à vos paroles et réussir une causerie d’avant-match ou toute autre intervention

C’est un fait, l’attention est relative et disparate selon les individus et bien de beaux discours non pas su avoir l’impact espéré pour faute de n’avoir pas su être captivant. Vos joueurs sont avant tout là pour jouer et ne sont sans doute pas dévoués  à une écoute des plus attentives. Vous allez devoir aller chercher votre public pour :

  • Qu’il vous écoute
  • Comprenne ce que vous voulez faire passer
  • Le mette en œuvre

Cette liste est à reprendre à chaque fois que vous préparez une intervention et viens en complément de ce premier article à lire ICI  et de ce livre gratuit vous donnant 30 citations motivantes pour illustrer vos causeries d’avant match

Préparer

A moins d’être un formidable improvisateur et être doué pour la mise en scène, n’arrivez pas les mains dans les poches. Que ce soit pour une notion tactique, pour votre causerie ou pour un entretien individuel, préparez en amont vos interventions. Il n’est pas nécessaire de consacrer un temps incroyable à cette préparation. Seulement, couchez sur le papier les idées principales et les axes de développement. Hiérarchisez vos idées et structurer ainsi votre intervention. Vous pouvez aussi anticiper les questions que vous poseront vos joueurs évitant ainsi de rester scotché.

Limiter le temps

C’est un fait, les gens zappent très vite d’un programme à l’autre, d’une vidéo à l’autre etc…c’est pareil lors d’une activité sportive. Le degré d’attention est relatif, donc fixez-vous une limite de temps à ne pas dépasser. Exemple : mon intervention ne doit pas dépasser 5minutes. Je dois donc faire passer mes idées en 5minutes. Cela amènera à l’efficacité et donc à la clarté de votre discours

 

trouver des guides d'entrainements de foot et d'exercice de foot

Intervenir dans le silence

C’est mieux si tout le monde vous écoute. Si cela est plus simple en seniors(quoi que…) en équipe jeune cela peut être plus compliqué. De nombreuses techniques existent pour obtenir le silence. Un exemple : ne rien dire, bras croisé et fixer la personne qui parle (ou une d’elles) le silence va venir petit à petit.

Etre mobile

Bouger pendant votre discours. Littéralement bien entendu. Un intervenant perd moins facilement l’attention de ses auditeurs lorsqu’il reste en mouvement. De plus cela apporte du dynamisme il ne faut pas oublier qu’on est au football ! Ce qui amène au point souvent

  réussir une causerie d’avant-match

Utiliser sa Voix – Fixer le regard

Votre voix doit mettre en avant votre conviction, votre enthousiasme. Vous avez envie de parler ? Soyez animé ! Comment voulez-vous que vos joueurs vous suivent et croient en vos idées si vous les énoncez avec timidité, du bout des lèvres et d’un ton monocorde ?

Adressez-vous à eux, n’hésitez pas à leur demander des confirmation pour ponctuer votre discours en les nommant.(n’est-ce pas Pierre ? tu confirmes Christophe ?) Et surtout fixez vos auditeurs dans les yeux. Le mur n’a pas d’oreilles et surtout il ne jouera pas ensuite inutiles de le regarder.

Comme on ne lit pas son discours quand on est un grand tribun, on ne sera pas triste comme la pluie au moment de s’adresser à son groupe. Mettez du rythme !

Utiliser des supports

Pour illustrer vos propos vous pouvez verbalement faire des parallèles avec des situations, des images. Rendez votre discours concret ! Utilisez le tableau pour expliquer un principe d’un système de jeu. Vous pouvez aussi vous appuyer sur de la vidéo…etc

Se mettre à leur place

Demandez-vous tout le temps si ce discours vous aurait intéressé et de quelle manière vous auriez été intéressé. Cela peut passer par la définition de la durée, du sujet, du support etc…Mettez-vous toujours à la place de vos auditeurs de manière objective. Ecouter une causerie de 20minutes mal préparée, vous aurait-il enthousiasmé en tant que joueur ? ou Ecouter 5 minutes d’un discours motivationnel bien structuré ou vous pouvez intervenir.

Voici en 7 points comment réussir une causerie ou toute autre intervention devant votre groupe ou bien un seul joueur. Pas de place à l’improvisation, un peu de préparation,  permet de ne rien laisser au hasard et d’obtenir le résultat escompté.

Le foot, mais plus précisément l'entrainement de foot me passionne. Depuis plus de 10 ans, j'apprends, j'applique, j'échange au maximum pour améliorer sans cesse mon approche de la gestion de groupe. Avec ce site, je propose d'apporter le maximum d'informations aux entraîneurs à la recherche de supports pour devenir plus efficaces.

Cédric Dubois7 Point de repères pour réussir une causerie d’avant-match ou toutes autres interventions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *