Comment bien défendre ou marquer sur Corner ?

Le corner, arme fatale chez certains et arme fatalement inutile chez d’autres. Quelles sont les atouts à tirer d’un corner ? Comment bien les tirer mais aussi comment bien défendre sur cette phase de jeu arrêté ? C’est ce que je vous propose avec cet article.

Situation en défense

Les corners constituent un grand danger pour votre défense. Il serait fâcheux de prendre un but sur ce type d’action alors que votre équipe est solide sur les actions défensives et se bat depuis 70min pour ne pas laisser passer l’adversaire. Certains s’en remettent à la chance pour défendre d’autres s’organisent.

Premièrement il faut travailler ces situations à l’entrainement. Pas de place au hasard à l’approximation ! Le gardien doit être la personne qui place la défense, les joueurs doivent bien entendu connaître leur rôle et se placer immédiatement. Un rappel peut être nécessaire dans le  vague que constitue ce temps  de récup.  Une constante  :

1)      Un joueur à chaque poteau. (les statistiques montrent qu’un joueur à chaque poteau aurait pu empêcher plus de 30% des buts inscrits sur corner)

2)      Un joueur situé comme sur le schéma afin de couper les trajectoires courtes et les corners ratés.

 

Deux solutions sont applicables : le marquage direct et la défense en zone.

La défense en un contre un est la plus simple à mettre en œuvre. Chaque joueur tient un joueur adverse le plus près possible. On défend dos au but et regard sur le joueur.

La défense en zone implique que vos joueurs sachent parfaitement où ils doivent se placer. Sur la ligne des 6 m placez vos trois meilleurs joueurs de tête. Un en face de chaque poteau et un dans l’axe. Placer deux joueurs entre les trous laisser par les 3 précédents ; les joueurs se placent entre les 6m et les 16.5m. On peut mettre un joueur en opposition proche du tireur de corner. Ne pas oublier de laisser un joueur à l’entrée de surface pour permettre la relance.

 

Situation en attaque

On va poser les règles élémentaires de suite : oubliez les corners sortants ! Pourtant les statistiques relevées dans le football par les grands organismes (opta) révèlent qu’ils sont utilisés dans la même proportion que les corners rentrants. Or il faut savoir que la proportion de buts marqués sur ce type de corner n’est que de 25% quand le corner rentrant obtient 75%. Je ne parle même pas du corner joué à deux sans centrer, qui lui ne sert à rien sauf à gagner du temps. Bref, au lieu d’essayer de modifier votre façon de tirer les corners, misez systématiquement sur le corner rentrant bien plus efficace et focalisez votre travail la dessus !

Choisissez vos deux meilleurs tireurs un pour chaque côté et ne dérogez jamais à le modifier. Le ballon doit être soit tendu fort, soit plongeant frappé. La surface de contact de la balle ne sera pas la même, l’arrivée dans la surface non plus.

Deux obligations : un joueur juste avant le premier poteau pour couper les trajectoires et un dans la zone proche du gardien. Mobile et non statique il doit venir perturber la concentration du gardien par sa présence mais aussi grappiller un ballon relâché, repoussé ou mal négocié.  Pour les autres, déterminez une zone de départ et une zone d’arrivée. Pas de place à l’improvisation !

Vos joueurs ne doivent pas être statique et attendre le ballon sur place. Placez-les à l’entrée de la surface de sorte qu’ils arrivent lancés dans la surface et coupent la trajectoire du ballon. Le corner n’a de coup de  pied arrêtés que le nom. (seule la balle est arrêtée)

Je vois 6 options différentes :

-          Placer la balle entre le premier poteau et le gardien

-          Frapper rentrant eu deuxième

-          Frapper tendu au premier pour un joueur en pleine course

-          Tendu au deuxième au niveau de la ligne des 5.50m.

-          Court avant le premier poteau pour une déviation.

Le seul corner qui peut être tiré à deux sera celui où un joueur vient lancé en appui du tireur du corner comme sur le schéma ci-contre. Le temps de la passe va offrir un court laps de temps où la concentration de l’adversaire sera focalisée à l’autre bout du terrain et donc vos attaquants doivent en profiter pour se démarquer. Le joueur qui reçoit la balle est lancé, son centre doit être tendu dans la zone.

 

Vous l‘avez compris un corner est tout sauf une affaire de loterie. En tant qu’entraineur, vous devez choisir une organisation pour votre défense et une pour votre attaque et vous y tenir. C’est dans la constance et la répétition de ces situations que viendront la rigueur de vos joueurs et l’efficacité de votre équipe. Vous devez absolument travailler ces situations à l’entrainement en prenant le temps d‘expliquer ce que vous voulez en donnant des consignes et des repères à vos joueurs.

 

20minutes de travail sur les situations de corner durant un entrainement peuvent vous évitez un paquet de but et vous offrir de nombreuses autres opportunités.

Google+